À propos du projet


Pour en savoir plus sur la technique utilisée :

> Making of : étape 1, la prise de vue
> Making of : étape 2, l’assemblage des 2346 images
> Making of : étape 3 : le rendu de l’image avec Autopano Giga
> L’image Paris 26 Gigapixels vécue par son photographe Arnaud Frich

Qu’est-ce que Paris 26 Gigapixels?

Paris 26 Gigapixels est le nom de la plus grande image panoramique par assemblage au monde. Elle montre Paris en très haute définition. Un gigapixel, c’est un milliard de pixels ! Cette image est un assemblage de plus de 2000 photos individuelles. Paris 26 Gigapixels a été photographiée le 8 septembre 2009. L’image est en cours de traitement et sera accessible à tous sur ce site dans quelques semaines.

Pourquoi 26 Gigapixels?

Imaginez ce qui peut être fait avec 26 milliards de pixels… Sur le site web http://www.paris-26-gigapixels.com, chacun peut visiter Paris et voir, sur une seule image, tous les célèbres monuments de la capitale française. La Tour Eiffel, La Défense, le Louvre, la butte Montmartre et son Sacré Coeur, Beaubourg, Notre Dame de Paris, et bien d’autres encore. Grâce à cette résolution, zoomer sur les moindres détails des monuments de Paris est à la portée de tous. De plus, Paris 26 Gigapixels peut être imprimée sur un support de 2000 m² tout en conservant une qualité exceptionnelle !

Qui prend part à ce projet ?

> La société Kolor, jeune entreprise innovante basée en Savoie, est la référence mondiale des solutions d’assemblage d’images. Son logiciel Kolor Autopano a été utilisé pour assembler automatiquement les 2346 photos de l’image Paris 26 Gigapixels.

> Arnaud Frich est le photographe incontesté du format panoramique en France. Il est aussi formateur en photographie panoramique et en visites virtuelles. Son site web propose un guide complet de la photo panoramique. Il est l’auteur de livres et d’un DVD de formation à la photographie panoramique.

> Martin Loyer est un photographe spécialisé dans l’extraordinaire urbain. Naviguant au travers des différentes strates de la ville, du dessus des toits jusqu’au cœur des sous sols et tunnels, il met en valeur des lieux méconnus, cachés ou trop visibles pour être vus.

Où trouver l’image ?

Paris 26 Gigapixels a été photographiée le 8 septembre 2009 ; elle est disponible sur son site internet http://www.paris-26-gigapixels.com depuis le 11 mars 2010.

A propos de la technique

Paris 26 Gigapixels a été photographiée avec un matériel unique au monde : 2 Canon 5 D mark II montés sur une tête panoramique motorisée réalisée sur mesure. Nous avons monté 2 téléobjectifs de 300 mm F 4.0 Canon avec un doubleur de focale afin d’atteindre la focale intéressante de 600 mm. Seule cette focale permet avec plus de 20 Mpixels par photo de détailler finement chaque monument parisien. En revanche, à de telles focales, il est impératif de pouvoir avoir accès de de très court temps de pose :
- Pour éviter les flous de bouger
- Pour éviter les flous dans l’image dûs à la turbulence de l’air chaud de Paris, sensible à 600 mm de focale.  600 mm de focale c’est comme si on regardait Paris à travers une paire de jumelles 12 × !
Nos deux boîtiers permettent sans problème de monter en sensibilité, même en plein jour, donc sont parfaits pour ce record.
Enfin, la Société Delkin Devices, par l’intermédiaire de son distributeur français ProDigit, nous a confié quatre cartes compact flash de 32 Go pour enregister les 2000 photos en format RAW du projet.
L’assemblage des images a été réalisé avec le logiciel Autopano Giga.

Tête panoramique motorisée sur mesure