Posts Tagged ‘prise de vue’

Making of: étape 1, la prise de vue

Jeudi, mars 11th, 2010

Après plus de 16 mois d’attente, le jour J est enfin arrivé. Toutes les conditions sont réunies en ce jour du 8 septembre 2009 pour réaliser la prise de vue.

Le projet Paris 26 Gigapixels allie 2 objectifs :

  1. La réalisation d’une très belle photo de Paris.
  2. Etablir un nouveau record de la plus grande photo assemblée.

8h00 : Ralliement de toute l’équipe au pied de la tour nord de l’église Saint Sulpice. La journée s’annonce exceptionnelle, tout le monde croise les doigts pour que le temps reste au beau fixe tout au long de la journée. La tour étant en restauration, Martin Loyer (à l’origine du choix du lieu) demande au chef de chantier si nous pouvons utiliser la grue pour monter le matériel au sommet de la tour. Demande accordée, nous voilà donc allégés de nos sacs pour débuter l’ascension de la tour.

9h15: Mise en place de la tête motorisée sur le parapet de la tour. Installation sur la tête motorisée des 2 Canon 5 D Mark II (21,1MP), chacun avec un 300 mm f4.0 et un doubleur de focale afin d’obtenir les 600 mm nécessaires pour battre le record. L’utilisation des 2 boitiers nous permet tout simplement de réduire le temps de prise de vue de moitié.
Les boitiers sont configurés de la manière suivante :
• 300mm f4.0 avec doubleur de focale, ce qui nous donne l’équivalent d’un 600mm f8.0
• Mise au point manuelle très précise avec la fonction zoom du Live View.
• Priorité diaphragme F13 (pour avoir une grande profondeur de champ)
• Iso 800
• Vitesse 1/800 afin de limiter les effets de turbulence de l’air dues à la chaleur
• Enregistrement en RAW
• Cartes mémoires Compact Flash de 16GO
• Déclenchement piloté par la tête motorisée.

9h30 Paramétrage de la tête panoramique (angle de champ horizontal: 219.75° et vertical 38.49°). Les premières estimations nous donnent pour un recouvrement de 30% des photos:

  • 138 colonnes par 17 lignes soit un total de 2346 photos pour 2h30 de prise de vue.

Malheureusement pendant la phase de réglage nous nous apercevons que l’un des Canon donne des images floues, est-ce la faute à l’objectif, au doubleur de focale ? Nous n’avons pas le temps de nous poser ces questions. Il faut prendre une décision : annuler la prise de vue ou la réaliser avec un seul boîtier ….

10h00 La décision est prise, utiliser un seul boîtier. Nous voici donc partis pour cinq heures de prise vue. La stratégie est de prendre les photos de façon horizontale (gauche à droite) depuis l’horizon puis de descendre vers le pied de la tour. A chaque début de ligne nous mettons la tête motorisée en pause pour faire la mise au point manuelle et changer la carte mémoire si nécessaire.

13h30 L’équipe du ravitaillement (Alexandre et Martin) reviennent avec des sandwiches et à boire. Cette pause est la bienvenue, cependant Arnaud et Lionel gardent toujours œil sur la prise de vue qui ne doit s’arrêter sous aucun prétexte.

14h 45: Le stress retombe, nous pouvons enfin souffler : c’est fini ! Il ne reste qu’à vider la carte mémoire une dernière fois sur le portable. Tout s’est bien passé.

15h15: La lumière est tellement exceptionnelle que nous décidons de refaire les 2 premières lignes de la prise de vue. Cette série d’images pourra peut-être servir lors de l’assemblage.

16h50: Les affaires sont mises en grappe au milieu de la tour. Martin fait un signe au grutier qui, en un rien de temps, nous les dépose au pied de la tour.

17h00: Tout le monde à la même question en tête : n’avons-nous pas oublié de prendre une photo ? Pour répondre à cette question, rendez-vous à l’étape 2 : l’assemblage des images.